L’infirmière a sauvé la vie d’un garçon d’un an qui risquait de mоurir sans donneur

L’infirmière a sauvé la vie d’un garçon d’un an qui risquait de mоurir sans donneur

Il y a une question pas forcément agréable mais importante à aborder avec ses proches ou à se poser : celle du don d’organes.

Psychologiquement, cela suppose d’envisager sa propre mort mais le don d’organes sauve chaque jour des vies.

C’est pour cela qu’il est important d’y réfléchir et de faire connaître son choix en amont. Sans cette infirmière, ce petit garçon de seulement 1 an à l’époque ne serait plus là.

La famille de Bodie Hall, 1 an, est éternellement reconnaissante pour l’empathie et le courage d’une femme qui a fini par sauver la vie de leur fils.

Bodie est né avec une maladie potentiellement mortelle qui oblige le corps à libérer trop de protéines dans l’urine.

Le risque est de souffrir d’insuffisance rénale mortelle, selon le M Health Fairview University of Minnesota Masonic Children’s Hospital.

Son avenir semblait sombre et même s’il n’avait même pas deux ans, il semblait qu’il ne survivrait pas. Il avait désespérément besoin d’un nouveau rein, écrit Good Morning America.

Sa famille faisait son possible pour trouver un donneur correspondant à Bodie, mais sans succès, et en raison de la pandémie de coronavirus et du report de toutes les chirurgies, il semblait qu’ils ne trouveraient pas d’organe à temps.

«L’hôpital a annulé pratiquement toutes les opérations qu’il ne considérait pas comme urgentes. Pour nous qui étions préoccupés par Bodie et sa santé, c’était frustrant. Mais en même temps, aucun de nous ne savait comment toute cette situation allait se passer», a expliqué la maman du garçon.

Les parents étaient désespérés, mais heureusement, tout s’est bien terminé. Taylor Pikkarainen, une infirmière de 27 ans, avait été informée de l’état du garçon par sa sœur, et elle n’a pas hésité une seconde. Elle a immédiatement contacté la famille pour leur annoncer qu’elle voulait donner un rein à Bodie.

Taylor a été examinée et les tests ont révélé qu’elle était parfaitement comptatible. Cependant, en raison de la pandémie de coronavirus, l’opération a été reportée et a été effectée en juillet 2020.

Les deux chirurgies se sont déroulées comme prévu, et peu de temps après, l’état de santé Bodie s’est amélioré pour la première fois. Maintenant, la famille peut enfin envisager l’avenir à long terme.

L’infirmière Taylor a été saluée par la famille et dans les médias, et bien qu’elle ait reçu beaucoup d’attention pour son courage, elle est très humble. Selon elle, il était évident pour elle de sauver Bodie, qui pourra fêter ses deux ans le mois prochain.

Notez l'article
( 1 оценка, среднее 5 из 5 )
Vous avez aimé l'article ? Partager avec des amis